Le 8 juin 2019, restitution du projet au collège de Tomboronkoto !

Partagez …FacebookTwitterLinkedin

-

Au collège de Tomboronkoto, la journée de restitution a eu lieu le 8 juin 2019. Elle a rassemblé l’ensemble de l’établissement ainsi que les différents acteurs impliqués dans le projet (Département de Kédougou, Inspection de l’Education et de la Formation, partenaire associatif KEOH), l’équipe et quelques élèves du collège de Dimboli, reprenant le projet pour la troisième année.

Restitution au collège de Tomboronkoto
Restitution au collège de Tomboronkoto

Les différents intervenants ont souligné l’importance et la réussite du partenariat dans la mise en œuvre du programme Regards Croisés sur l’Alimentation. Les différentes activités ont permis l’acquisition de nouvelles compétences à la fois techniques (réflexion autour d’une thématique, collecte d’information, construction de questionnaire, écriture journalistique, apprentissage de la vidéo et du montage, découverte de plats isérois) mais aussi de patience et  d’engagement.

Participants du collège de Tomboronkoto
Participants du collège de Tomboronkoto
Présentation des élèves lors de la restitution au collège de Tomboronkoto
Présentation des élèves lors de la restitution au collège de Tomboronkoto

La restitution a permis aux élèves de présenter le projet, leurs travaux et exprimer leurs ressentis sur l’année écoulée aux différents acteurs présents. Les outils réalisés furent présentés et les journaux produits distribués aux différentes autorités et partenaires. Tous ont ensuite pu visionner les vidéos de leurs correspondants isérois et le journal télévisé Niokolo produit par les élèves de Tomboronkoto suite à leurs interviews.

Temps festif lors de la restitution au collège de Tomboronkoto
Temps festif lors de la restitution au collège de Tomboronkoto

Cette journée fût aussi l’occasion de présenter le projet au collège de Dimboli qui s’investira dans le projet à la rentrée 2019. Ainsi l’après-midi  était consacrée à un temps d’échange entre les élèves du CEM de Tomboronkoto et celui de Dimboli, pour assurer la passation entre les deux années.