Echanges autour des produits industriels (Décembre 2019 – Janvier 2020)

Partagez …FacebookTwitterLinkedin

-

Durant ces mois de décembre et janvier, les élèves ont pu avancer sur leur réflexion autour des habitudes alimentaires et la définition des produits industriels. 

Les habitudes alimentaires, sont, par définition, les aliments que l’on consomme quotidiennement. Ils sont ancrés dans notre routine.

Afin que les élèves comprennent toute l’envergure du sujet défini, l’accent des dernières séances a été mis sur une prise de conscience des aliments consommés : leurs intérêts nutritionnels et les effets associés à leur consommation.

Les élèves ont pu faire le point sur les produits qu’ils mangent de manière régulières.

A partir de ce premier état des lieux, ils ont pu classer les produits en fonction leur « taux de transformation ». Par la suite, le questionnement de la classe s’est tourné vers leurs avantages et inconvénients. La classe a réalisé un tableau dans lequel elle trie les différents produits du quotidien. Dans chacun des cas, les élèves ont réalisé un argumentaire sur leurs pertinences nutritionnelles et sur les valeurs éthiques de ces produits, et notamment au niveau de la provenance des ressources premières.

Ainsi, par exemple, les élèves de Dimboli ont dénoncé les colorants utilisés par les femmes du marché dans la fabrication des jus de fruits. Selon eux, ces colorants permettent de donner une couleur plus vive au jus, mais n’ont aucuns intérêts nutritionnels.

En revanche, les élèves ont soulignés que l’industrialisation du thon leur permet de consommer un produit à fort intérêt nutritionnel. Malgré le coup important de ce produit, il peut être parfois important à leur équilibre alimentaire.

Le traitement de cette thématique s’est étalé sur 3 – 4 séances. Les élèves ont ainsi eu le temps de comprendre le sujet dans toute sa complexité.