Collège d'europole

Le collège d’Europole, créé en 2001, est situé dans la commune de Grenoble. Près de 600 élèves étudient dans ce collège.

Présentation du collège d'Europole

Le collège Europole a décidé cette année d’impliquer près d’une soixantaine d’élèves dans Regards Croisés !
C’est donc en deux temps que se déroulent les animations au sein de cet établissement. Le lancement du programme s’est donc fait le mardi 1er février et le jeudi 3 février, face à deux classes de 5e. Les élèves engagés dans le programme ont réalisé un quizz de découverte du Sénégal et de
Kédougou et réfléchi sur les représentations qu’ils ont de ce pays et du changement climatique via l’atelier de cartes mentales.
Leur classe binôme du collège Maciré Ba de Kédougou ainsi que leurs correspondants ont été présentés grâce à des capsules vidéos et des photos des animations ayant déjà eu lieu là-bas. Cette première rencontre virtuelle a été très appréciée par les Grenoblois, qui ont tout de suite trouvé
leurs correspondants très sympathiques !

Restitution départementale du jeudi 16 juin

Le 16 juin a eu lieu la journée de restitution et de clôture de la biennale 2020-2022, côté français, dans un des 4 collèges isérois participant. Chacune des classes participantes au projet à pu se réunir au collège Rose Valland, à Saint-Etienne de Saint-Geoirs, pour présenter leurs activités dans le cadre du projet, et échanger sur différents thèmes liés au changement climatique. Le Département de l’Isère et le l’Académie de Grenoble, principaux soutiens du projet, ont pu aussi participer à l’événement, avec la visite de M. Jean-Pierre Barbier, président du conseil départemental de l’Isère, et de Mme. Claire Dietrich, inspectrice d’académie. 

Un marché des connaissances a été organisé le matin pour permettre aux élèves de découvrir et d’échanger avec le plus d’exhaustivité possible autour de leurs créations. C’est le groupe Trio Oriki qui a pris le relai l’après-midi en performant un ciné-concert consistant en la diffusion du court métrage “La petite vendeuse de soleil” (1999), de Djibril Diop Mambety, accompagné de musique traditionnelle sénégalaise. 

La classe d’Europôle a choisi comme outil de restitution final de produire une interview vidéo, accompagnée de plusieurs affiches explicatives de leur démarche. En collaboration avec Arnaud Auria, de l’association Azimuts, qui les a formé à la prise et au montage vidéo, ils ont pu créer un petit documentaire sur une de leurs activités. Celle-ci consiste en une sortie avec Adrien Taccoen, chargé de mission au plan Canopée à Grenoble-Alpes Métropole. Ce spécialiste de la végétation en milieu urbain leur a fait découvrir l’importance des arbres et de la végétation en ville, et leur impact sur la température ou la pollution de l’air. Les élèves ont pris soin de filmer ses interventions, la végétation qu’ils ont rencontré, et se sont aussi interviewés entre eux sur leur ressenti face au changement climatique et aux actions à mener. La vidéo qui suit est le résultat final diffusé aux autres élèves du programme lors de la journée de restitution du 16 juin.